Salle du Tournebroche

 

C’est dans cette pièce, au coin de l’âtre religieusement conservé, qu’Escoffier enfant s’émerveillait devant les préparations savoureuses de sa grand-mère. Le Tournebroche est prétexte à une leçon d’histoire sur l’évolution de l’appareil.

Cuivres, moules à gâteaux ou à chocolat, ustensiles de pâtisserie, daubières, braisières, tripières en terre cuite, planches à pommes de terre, presse à canard… : le visiteur est servi   !

Salon Auguste Escoffier

Ce salon permet de rentrer véritablement dans l'univers de la cuisine tel que l'a connu puis repenser Auguste Escoffier. Il n'hésitait pas à bouleverser les habitudes, par exemple, le saviez-vous qu'on lui devait l'invention du menu à prix fixe, à une époque où l'on suggèrait seulement la carte au client ?

Ecrits, lettres, photos, coupures de presse, objets, outils et produits de son invention (plat Escoffier, machine à chapelure, bouillon Maggi, Pêche Melba…) mettent l’accent sur son sens de l’organisation, son esprit novateur et inventif, et aussi sur sa générosité envers les plus modestes.

Une représentation murale des cuisines parisiennes du café riche de 1785, illustre à merveille les cuisines de cette belle époque.