Jean-Luc Danjou

Enseignant depuis trente ans au lycée d'Occitanie à Toulouse (31), Jean-Luc Danjou a formé et accompagné toute une génération de cuisiniers.

"Ce que j'aime ? Apporter du plaisir aux jeunes, leur donner envie de bien faire. Il s'agit aussi de façonner un profil de cuisinier. Je leur apprends les gestes de base, même si toute sa vie on découvre en cuisine. Il y a quelques années encore, on enfermait les jeunes dans des carcans de recettes, aujourd'hui, ça a évolué. L'enseignement se fait par un référentiel de techniques. Chaque chef fait 'sa cuisine'. Moi, je leur amène une démarche, une ouverture d'esprit. Je suis aussi compagnon, j'aime transmettre. Il faut laisser aux jeunes l'illusion qu'ils ont réalisé le plat seul, qu'ils font de belles choses. J'adore leur faire briller les yeux." Jean-Luc Danjou a d'ailleurs initié au lycée d'Occitanie à Toulouse le bac pro turbo en un an, une formation pratique qui permet aux jeunes après le bac d'entrer dans la restauration.

Meilleur ouvrier de France en 1986, Jean-Luc Danjou est reconnu par la profession et souvent très sollicité pour être membre du jury lors de concours. Il est aussi le directeur de l'école Rougié du foie gras : "On me colle une étiquette, s'amuse-t-il, celle de spécialiste du foie gras. J'ai accompagné le développement de cette école basée à Lescar, en dispensant par exemple des cours aux professionnels de Lenôtre."