M u s e s

Lorsque la mode rencontre l'art culinaire...

Du 27 juin au 31 octobre 2015

 

De tous temps, la mode a puisé ses inspirations entre tradition et modernité. Les élèves de l'école de mode Cours Aline Buffet située à Cannes ont cette fois-ci décidé de laisser voguer leur imagination à travers les salles du seul Musée d’Art Culinaire en France, le "Musée Escoffier de l'Art Culinaire" à Villeneuve-Loubet.

Du 27 juin au 31 octobre 2015, nous vous proposons un voyage artistique pour découvrir onze robes plus insolites les unes que les autres ! Au fil des salles du Musée, nous parlerons d'agrumes, d'épices, de bonbons, de chocolat ou de Pêche Melba... Pourquoi pas de Toqués ou d'objets cuivrés voire même de grands crus ou de bons menus ? Tout un programme !


L'objectif ? Raconter la tradition par le biais d'une exposition plus actuelle et moderne que jamais. 

Petits et grands, amateurs d'art, accros du shopping, fashion addicts..., bienvenue au coeur de la collection haute couture de l'été 2015 du Musée Escoffier !

 

Les artistes :

 

LISA BANH - CAROLINE BAR - ALEXANDRA BATAILLER - EMILIE DE LORENZO - MYRIAM HABIB - JUSTINE GERY (G.J.) - ALEXANDRA LAIGLE - STEPHANIE RIGAL - ALEXIA SOLIMEIS - CHARLOTTE STEPHAN - VERONICA TAVARES - MAEVA TERRIER GENESIA WALLE

Accompagnées du talent des Chefs

PHILIPPE CORNET - BRUNO LAFFARGUE

Les artistes le soir du vernissage en compagnie de la Conservatrice Julie Durand

Salle du Tournebroche "Croq'n Cuivre"

Robe d’Aleksandra LAIGLE

(2 ans de stylisme au Cours Aline Buffet)

Aleksandra  a été séduite par les cuivres rutilants et les ustensiles du Musée lors de sa visite ;  ils sont donc naturellement devenus son support d’imagination. Tout son travail repose sur l’accord délicat et subtil des tons cuivrés, pour une robe à l’âme  rock’n roll.  Le bustier est formé de véritables spatules teintées en cuivre, et la jupe, en simili-cuir,  de forme corolle, composée de 12 cônes formant une armature d’où sortent les ustensiles teintés. Le tulle pailleté ajoute la note subtile des reflets cuivre / inox en cuisine. Le motif de la robe et l’ustensile ainsi mariés, « Croc’n Cuivre » est la première création qui vous accueille…

Le Salon d'Auguste "Madame Maxim's"

« Madame Maxim’s »

Robe de Caroline BAR & Alexandra BATAILLER

 

Voici la robe à caractère « historique » de cette exposition. Caroline et Alexandra ont travaillé de concert pour proposer un modèle se rapprochant d’un costume de scène. L’originalité venant aussi du fait que leur mannequin, est une pièce historique, ayant appartenu à une célèbre « demi-mondaine », grande danseuse du début du XIXème siècle : l’illustre Caroline OTERO, dite LA BELLE OTERO. Caroline et Alexandra ont souhaité réaliser une robe rendant hommage au Maxim’s de Paris, s’inspirant d’un modèle typique de 1893. L’inspiration est ensuite venue des éléments du décor du Maxim’s : choix du velours rouge (entièrement doublé à la main jusqu’à la traîne) pour rendre hommage aux tissus nobles du restaurant ; la passementerie et les boutons sont un clin d’œil aux dorures du décor. Le col jabot du devant de la robe, se reflète dans deux miroirs authentiques du Maxim’s.

 

 

Le Bureau d'Auguste "La Divine Melba sur son lit Argenté"

« Divine Melba sur son lit Argenté »

Robe de Maëva TERRIER & Justine GERY (G.J)

 (2 ans de stylisme au Cours Aline Buffet pour M.T ; 1 an pour JG)

 

Cette robe est une création « mise en scène-clin d’œil » à la célèbre recette créée par Auguste Escoffier, la Pêche Melba. Sur un mannequin à l’attitude désinvolte et langoureuse, Maëva et Justine ont souhaité travailler ensemble afin de concevoir une tenue qui raconte la gourmandise légendaire. Le tissu de l’intérieur de la jupe est en peau de pêche (simili-daim). Le choix de l’Organza est un clin d’œil au voile de sucre filé, les stylistes ont pris soin d’utiliser la technique du « bouillonné » fronçant ainsi la jupe en lui donnant tout son effet. Pour rappeler l’époque, un faux- cul se cache discrètement ; et sur la tête,  un turban couleur peau de pêche orne le mannequin. Le haut de la tenue est quant à lui un jeu de transparence en référence au cygne en glace, avec la légèreté des plumes distillées sur le buste. Pour une création moderne, Maëva et Justine créent un collier de couverts qui se faufile jusqu’à la taille du mannequin, qui lui, repose sur un plateau d’argenterie…

La Salle de l'Art Pâtissier

Pour les robes «  sucrées », les pâtissiers ont travaillé d’après les croquis, en dialoguant avec les stylistes, sans jamais voir la matière auparavant, réalisant ainsi un travail de confection pérenne pouvant se figer toute la durée de l’exposition. Nous vous rappelons qu’il est strictement interdit de TOUCHER les œuvres, mais de simplement ………les dévorer des yeux !

Salle de l'Art Patissier "Robe à croquer"

« Robe à Croquer »

Robe de Myriam HABIB

(2 ans de stylisme au Cours Aline Buffet)

Le thème de la confiserie était une évidence pour Myriam, fan de sucré, c’est donc naturellement qu’elle s’est tournée vers la salle de l’Art Pâtissier. Sa réalisation est un bustier entièrement recouvert de calissons collés un à un sur sa confection. La jupe est un clin d’œil aux wedding-cakes avec des étages de polystyrène comme pour un gâteau, que Myriam a peint en rose, et entièrement recouvert de bonbons et douceurs diverses, sucettes, chamallow, réglisses, dragibus….. Non, non, ce n’est pas une robe comestible ! 

Salle de l'Art Patissier "Fleur Chocolatée"

« Fleur Chocolatée »

Robe de Charlotte STEFAN – accompagnée du chocolatier Philippe CORNET – L’OISEAU D’OR à Cagnes sur Mer.

(2 ans de stylisme au Cours Aline Buffet)

Charlotte est amatrice de chocolat, et souhaitait réaliser un travail avec un chocolatier sur sa création. Son thème de prédilection est printanier, frais, en s’appuyant sur la Fleur Chocolatée. Charlotte a confectionné un bustier de pétales constitué d’une armature de fer et matériaux rigides, orné de ouate, en accord avec le chocolatier afin que la couverture chocolat puisse recouvrir l’ensemble et se conserver. La jupe est quant à elle en satin stretch, de coupe princesse, parsemé de fleurs de soie, ainsi que de fleurs en chocolat.

Salle de l'Art Patissier "La Robe Macaron"

« La Robe Macaron »

Robe de Stéphanie RIGAL – accompagnée du pâtissier Bruno Laffargue MIC MAC MACARONS – Cagnes sur Mer.

(2 ans de stylisme au Cours Aline Buffet)

Stéphanie souhaitait répondre à son coup de cœur sur les macarons dans la salle de l’Art Pâtissier, en réalisant une robe aux tons pastels, douce et rêveuse. Le bustier est en brocard, les boudins sont de style Renaissance que Stéphanie a souhaité représenter alternant ainsi le style ancien et moderne qu’elle a retrouvé dans le musée. Le bas de la robe est un mélange de satin Duchesse et de tulle. Les macarons ont été réalisés par Bruno Laffargue, et délicatement collés sur chaque pétale de satin.

Salle du Potager "Lemon - Dress"

« Lemon - Dress »

Robe d’Emilie DE LORENZO

(2 ans de stylisme au Cours Aline Buffet)

L’âme de la salle a tout de suite fait écho à Emilie qui a toujours aimé le pétillant et la fraîcheur des agrumes… C’est ainsi qu’elle a réalisé une robe sur le thème du citron aussi bien dans le rendu de sa forme physique que dans sa dimension fraîche et légère. Le bustier est travaillé avec de la toile cirée, afin de travailler en transparence, restant ainsi dans le côté cuisine, et y intégrer les citrons qu’Emilie a elle-même fait sécher. Le bas de la robe représente le citron coupé. Emilie a travaillé sur de l’alpaga sur des baleines qu’elle a articulé afin de représenter la pulpe dans les filaments. La toile cirée continue vers le bas avec enfin la peau du citron représentée par un mélange de peinture acrylique couleur acidulée, mélangée à du sable par ses soins. Rien n’est laissé au hasard, Emilie a pris soin de déposer des effluves de citronnelle près de sa réalisation ! 

Salle du Potager " De graines et d'Epices"

« De Graines et d’Epices »

Robe de Genesia WALLE

(3 ans de stylisme au Cours Aline Buffet)

Les couleurs et la chaleur de la salle du potager ont tout de suite inspiré et orienté Genesia, vers une robe crée à partir de graines et d’épices.  D’origine Brésilienne, elle souhaitait une robe courte, estivale, avec de typiques graines dégustées dans sa terre natale. La robe se compose d’une armature permettant d’avoir une forme solide sur laquelle Genesia a collé une-a- une les épices et les graines. Genesia est la doyenne de cette exposition, elle seule possède déjà sa propre marque de vêtements : GENESIA WALLE, et remporte un beau succès sur la Côte d’Azur. www.genesia-fashion.com

Salle des Menus "Menu's go round"

« Menu’s go round »

Robe de Lisa BANH

(2 ans de stylisme au Cours Aline Buffet)

Lisa a souhaité faire un clin d’œil à la salle des Menus. Elle est la seule styliste s’étant servi de nos propres archives numérisées, qu’elle a ensuite fait traiter suivant le patron de sa robe par un imprimeur. Menu’s go round (clin d’œil aux manèges anglais qu’elle apprécie particulièrement) est une robe-origami (sans doute inspirée par ses origines asiatiques nous confie-t-elle). Les Menus du musée ont séduit Lisa par la beauté des images et la finesse des écritures. La décision a toute de suite été de remplacer le tissu de la robe par…..du papier : 12 mètres pour le bustier ; 14 mètres pour la basque, et 35 panneaux d’1 mètre chacun pour le bas de robe. Le bustier est un jeu de pliures, comme un livre de menus, ainsi que le bijou sur le buste. Le bas du bustier forme une basque en papier en losanges 3 D, comme un jeu d’origami. Le bas de la robe est une suite de pans fixés sur un système circulaire en métal. Faites le tour de la robe pour y voir toute sa dimension.

 

Salle des Chefs "Oui Chef !!"

« OUI CHEF !! »

Robe d’Alexia SOLIMEIS

(2 ans de stylisme au Cours Aline Buffet)

Alexia connaît bien le milieu de la restauration, aussi, la salle des chefs est devenue l’écrin pour réaliser sa robe. Le coup de feu, les mots « chaud-devant ! » et l’ambiance électrique en cuisine lui ont parlé immédiatement. Sa robe « OUI-CHEF » est un mélange de féminité, discipline, élégance pour un clin d’œil au métier de Chef de Cuisine. Alexia a choisi le cuir de soie pour le haut de la robe composé d’un bustier pour une version féminine de la veste usuelle du chef, la basque représente une toque (très large comme à l’époque d’Auguste Escoffier)  renversée en taffetas de soie.  Le bas de robe est fluide, d’un bleu Cyan en microfibre qui ajoute de la douceur et donne cet esprit « robe de soirée » à l’ensemble.

La Cave voutée "La Robe Caviste"

« La Robe Caviste »

Robe de Veronica TAVARES

(1 an de stylisme au Cours Aline Buffet)

Un bustier de bouchons de vins issus d’une Cave cannoise, que l’on retrouve sur les tiges d’armatures du bas de robe, un bouffant aux couleurs lie de vin, la robe de Veronica se trouve dans l’ancienne Cave voûtée familiale qui fut sa muse pour ce projet. De l’éclectisme et un petit air désinvolte, voilà un modèle à regarder « avec modération » !

A vous de renommer les créations !